Graphic from cover of "Stolen Lives: The Indigenous Peoples of Canada and the Indian Residential Schools."
Chapter

L'expérience des pensionnats

Lisez des témoignages de première main racontant les expériences souvent douloureuses et profondément dommageables que les Survivants et Survivantes ont connues dans les pensionnats autochtones.

Published:

Last Updated:
This resource is intended for educators in Canada who are teaching in French. Cette ressource est destinée aux enseignants en Canada qui enseignent en langue Française.

At a Glance

Chapter

Language

French — CA

Grade

6–12
  • Genocide

Overview

About This Chapter

Ce chapitre nous présente les expériences des Survivants et Survivantes des pensionnats : le moment où ils ont été arrachés à leur famille, leur routine quotidienne à l'école et les effets durables du système sur les générations suivantes.

  1. À quoi ressemble une politique « d’assimilation forcée » dans la pratique?
  2. À quoi ressemblait la vie pour les élèves autochtones dans les pensionnats?
  3. En quoi le discours des missionnaires et les réalités des écoles étaient-ils différents?
  • d’assimilation d’assimilation: Ce terme fait référence au processus par lequel la culture d'un groupe ou d'une personne est absorbée par une autre, pour créer une seule entité culturelle, en abandonnant ainsi une identité collective ou individuelle. Estimant que les cultures autochtones étaient inférieures, le gouvernement canadien, depuis le milieu du 19e siècle, a adopté une série de politiques visant à assimiler les Peuples Autochtones à la société des colons canadiens.

This chapter is from the L'expérience des pensionnats section of Vies volées and includes:

  • 8 readings
  • Connection questions

La plupart des ​​Survivants et Survivantes des pensionnats ont vécu une expérience profondément douloureuse et destructrice dans ces établissements. Arrachés à leurs parents et à leur communauté, ils ont été placés dans des écoles où les relations humaines avec les adultes étaient dures, froides et même violentes. Dans ces écoles, ils ont été placés de force sous la garde d'étrangers, des gens issus de cultures inconnues dont l'objectif principal était d'éradiquer leurs valeurs, leurs traditions et leurs croyances. Seuls, isolés et parfois victimes de violence physique et émotive, les élèves autochtones devaient se débrouiller par eux-mêmes sans l'amour de leur parent et le soutien de leur communauté. Bien que les écoles n'étaient pas toutes pareilles, et que tous les élèves n'aient pas vécu leur scolarisation de la même façon, ils sont nombreux à avoir été marqués pour la vie. Ils ont amorcé leur vie adulte sans modèle familial à suivre, sans lien avec leur parent et leurs traditions et surtout, en étant peu préparés à vivre dans un monde inhospitalier qui niait constamment leur expérience. Éduqués dans une zone grise située entre deux cultures concurrentes, la leur et celle des Européens, ils ont signalé avoir ressenti un sentiment de désorientation sociale et d'éducation inadéquate.

Ce chapitre présente au lecteur les expériences de différents Survivants et Survivantes : le moment où ils ont été arrachés à leur famille, leur routine quotidienne, les effets sur les autres membres de la famille et les effets ressentis par la deuxième et la troisième génération qui ont suivi.

  • ​​Survivants et Survivantes ​​Survivants et Survivantes: Le terme survivant.e.s a d'abord été utilisé pour parler des personnes qui ont survécu à l'Holocauste et à d'autres génocides; plusieurs personnes estiment que les élèves des pensionnats partagent des symptômes semblables à ceux d'autres survivants et survivantes, notamment le détachement émotif, la culpabilité et le trouble de stress post-traumatique. Utilisé pour la première fois dans les années 1990 pour parler des expériences des élèves autochtones dans le système de pensionnats, le terme fait également référence aux anciens élèves de ces écoles, des personnes qui ont été victimes de négligence, et de violence physique et sexuelle de la part de leurs supposés enseignants et instructeurs.
  • autochtones autochtones: Terme dont l'étymologie est liée au terme latin du milieu du dix-septième siècle aborigines, qui signifie « premiers habitants ». Autochtone est le terme juridique privilégié au Canada pour le grand groupe diversifié des Premières Nations, des Métis et des Inuits.

Save this resource for easy access later.

Save resources to create collections for your class or to review later. It's fast, easy, and free!
Have a Workspace already? Log In

Inside this Chapter

How are you planning to use this resource?

Tell Us More

Unlimited Access to Learning. More Added Every Month.

Facing History and Ourselves is designed for educators who want to help students explore identity, think critically, grow emotionally, act ethically, and participate in civic life. It’s hard work, so we’ve developed some go-to professional learning opportunities to help you along the way.

The resources I’m getting from my colleagues through Facing History have been just invaluable.
— Claudia Bautista, Santa Monica, Calif