Curriculum | Facing History & Ourselves
Facing History & Ourselves
Reading

Curriculum

Lisez quelques-unes des directives sur les curriculums des pensionnats autochtones en Nouvelle-Écosse.    

Language

French — CA
Also available in:
English — CA

Updated

This resource is intended for educators in Canada who are teaching in French. Cette ressource est destinée aux enseignants en Canada qui enseignent en langue Française.

À quoi le curriculum d'un pensionnat ressemblait-il? Bien que les programmes éducatifs variaient d'une école à l'autre, chaque programme mettait l'accent sur l'immersion dans la culture canadienne dominante et décourageait, souvent violemment, tous les liens des élèves avec leur culture et leurs traditions. Ci-dessous, vous trouverez certaines lignes directrices du curriculum des pensionnats de la Nouvelle-Écosse dans les années 1930.

Langue : tous les efforts doivent être faits pour persuader les élèves de parler anglais et leur enseigner à comprendre cette langue. Insistez sur l'anglais, même pendant la récréation supervisée. Si vous échouez sur ce point, vous gaspillez vos efforts.

Lecture : il faut enseigner aux élèves à lire de façon claire. Les inspecteurs doivent signaler les enfants  Indiens  qui marmonnent de façon inaudible ou qui crient les mots de façon spasmodique. Nous considérerons comme une preuve d'incompétence de l'enseignant si les élèves sont pris à lire comme des « perroquets », c.-à-d. sans comprendre ce qu'ils lisent. Les élèves doivent comprendre ce qu'ils lisent. La phrase est une unité de pensée. Faites tous les efforts nécessaires pour obtenir une lecture intelligible.

Instruction religieuse : la lecture des Écritures, les Dix commandements, la Prière de Dieu, la vie du Christ, etc.

Éthique : au primaire, il faut inculquer l'obéissance, le respect, l'ordre, la netteté et la propreté. Les élèves doivent faire la différence entre le bien et le mal, et faire preuve d'honnêteté et d'esprit sportif. À mesure que les élèves poursuivent leur éducation, il faut leur inculquer en suivant le plus possible l'ordre mentionné, les valeurs d'indépendance, de respect de soi, de travail, d'honnêteté, d'économie, de subsistance, de citoyenneté et de patriotisme. Parlez de la charité, du paupérisme, de la vie des Indiens et des blancs, des méfaits de l'isolement des Indiens, et de l’affranchissement. Expliquez la relation entre les sexes par rapport au travail, aux tâches ménagères et publiques, et au travail en tant que loi de l'existence.

Hygiène : l'enseignant doit apporter un grand soin à ce que la salle de classe soit bien propre. Les planchers doivent être balayés chaque jour et frottés régulièrement. Il faut faire très attention à la ventilation. L'air dans la salle de classe doit être entièrement changé pendant les heures de récréation et le midi, même lorsqu'il fait très froid, en ouvrant les fenêtres et les portes. Il faut interdire de cracher sur le sol ou à l'intérieur de l'école.

Général : l'enseignement doit être direct; la voix et le tableau en sont les principaux instruments. L'utilisation inutile des cahiers doit être évitée. Ne classez pas les élèves à l'avance selon leurs habiletés. 1

Questions de mise en relation

  1. Duncan Campbell Scott, un défenseur reconnu des pensionnats autochtones, explique :« Notre but est de continuer jusqu'à ce qu'il n'y ait plus un seul Indien au Canada qui ne soit assimilé à notre société, qu'il n'y ait plus de question indienne, ni de ministère des Indiens. » En quoi ce curriculum correspond-il à cet objectif?
  2. Le premier point de la liste met l'accent sur l'enseignement de l'anglais aux élèves. Selon vous, pourquoi ce point est-il au sommet de la liste?
  • IndiensLorsque les premiers explorateurs européens sont débarqués en Amérique en 1492 avec Christophe Colomb, ils appelaient toutes les populations autochtones du continent des « Indiens », parce qu'ils croyaient être arrivés en Inde. Le terme s'est répandu chez les colons, et il regroupait des populations locales entières, sans égard à leur grande diversité. Finalement, le nom Indien a servi à faire une distinction entre les Peuples Autochtones et les colons, qui se sont successivement désignés comme des Européens, des blancs, puis comme des Canadiens.
  • 1Cité dans Isabelle Knockwood, Out of the Depths: The Experiences of Mi’kmaw Children at the Indian Residential School in Shubenacadie, Nova Scotia, 92. Mme Knockwood a fréquenté le pensionnat autochtone Shubenacadie en Nouvelle-Écosse de 1936 à 1947. Elle a utilisé ce mémo pour illustrer l'horaire de l'école.

How to Cite This Reading

Facing History & Ourselves, “Curriculum”, last updated September 20, 2019.

You might also be interested in…

Using the strategies from Facing History is almost like an awakening.
— Claudia Bautista, Santa Monica, Calif